Dans la région du Kanto, les élèves des sept écoles se font la guerre suivant un système d’alliances et de trahisons dans le but de conquérir plus de pouvoirs et de territoires. Chaque élève qui se bat pour une école est nommé « Toushi » et porte une étrange pierre sur l’oreille gauche nommée « magatama » (ou perle sacrée) qui renferme l’âme d’un personnage historique de l’ère Sangokushi.
La seconde plus puissante des combattantes actuellement en vie, Unchô Kanu est bien décidée à suivre sa destinée, qui est de protéger son leader Gentoku. Il faut dire qu’elle en est secrètement amoureuse… Elle est la détentrice du légendaire sabre Kusanagi et son Ki est extrêmement puissant.

 .

Son visage est doux et sévère à la fois. Son regard est profond. J’avoue que j’ai eu pas mal de difficultés à peindre ses yeux. Mais le résultat est vraiment satisfaisant. Je trouve qu’elle dégage beaucoup de profondeur. Les yeux sont très importants pour moi car je trouve qu’ils sont beaucoup dans ce que dégage le personnage.

 .

 .

J’adore ses cheveux. D’ailleurs c’est ses cheveux qui m’ont fait craquer sur le personnage. J’adore le mouvement donné à sa mèche de derrière. Et sa frange est vraiment bien réalisée, je trouve qu’elle adoucit beaucoup son visage. Je les ai peint en rose car j’avais vu une représentation de cette demoiselle avec les cheveux roses, et j’avais trouvé le rendu magnifique. Je trouve que je ne e suis pas trompée, la couleur s’harmonise parfaitement avec sa tenue.

 .

 .

Sa pose est super dynamique. Je trouve qu’elle dégage beaucoup de charisme dans cette position. Sa tenue est simple, elle est vêtue comme une servante. C’est pourquoi je n’ai pas voulu lui faire les couleurs en noir et blanc. Je voulais qu’elle ne ressemble pas trop à une servante, mais plutôt à une guerrière vu qu’elle portait une arme. Ce qui me plait dans sa tenue, ce sont tous ses froufrous. Je me suis régalée à la peindre.

 .

 .

Malheureusement, il n’y avait pas de base de fournit avec cette figurine, j’ai donc du en improviser une. Je l’ai faite en bois avec quelques décalques sur le dessus pour meubler un peu, et harmoniser la base avec la demoiselle.

 .

 .

 .

 .

Globalement:
Je suis super contente d’avoir faite cette demoiselle. Une fois montée, elle mesure 26 cm,
J’ai eu quelques difficultés à monter certaines pièces car elles étaient mal finies. Mais dans l’ensemble, le kit était correct.
J’ai eu un peu de mal avec son arme, car à l’époque, je n’avais pas de peinture métal, donc j’ai un peu improvisé avec du papier d’aluminium donc le rendu est un peu moins réaliste. Mais je suis contente de mon final et surtout je ne regrette pas d’avoir ajouté cette demoiselle à ma collection.