Synopsis Une sorcière de l’Umbra qui semble avoir un rapport avec l’ouverture des « yeux du monde ». Munie de 4 pistolets, mais n’hésitant pas à les échanger contre toutes sortes d’armes, divines ou démoniaques. Elle aime s’affronter à des ennemis 100 fois plus gros qu’elle et a un penchant pour les sucettes. Elle incarne « l’œil gauche » (alors que son père, Balder, incarne lui l’œil droit) nécessaire à la création du nouvel univers. Elle est qualifiée d' »enfant impure » par l’Umbra car elle est le fruit de l’union d’une sorcière et d’un sage de Lumen. Sa mère sera emprisonnée, et donnera à Bayonetta sa montre de l’Umbra.


La demoiselle est présentée dans une position assez bizarre. Pas super naturelle mais très sensuelle et sexy. Les effets de mouvements sont parfaitement reproduits. J’ai voulu faire cette demoiselle car j’avais vu des shooting de celle-ci et je la trouvais vraiment magnifique. Et c’est une légende dans le monde du manga, je ne pouvais pas passer à coté.


Son visage est superbe. Elle a un regard sérieux de maitresses d’école sous ses lunettes. J’ai eu un peu de mal au niveau des yeux car ils étaient tous petits, heureusement qu’elle porte des lunettes, du coup les défauts se voient moins.Je me suis régalée à lui faire sa bouche car elle est pulpeuse et du coup, je n’ai pas trop eu de mal avec la peinture..


Sa chevelure est magnifique et ce qui est originale, c’est qu’elle vient se confondre avec sa tenue à l’arrière. Sa coiffe est mise en valeur par sa hauteur et par les nombreux rubans qui viennent s’entremêler. Je sais que l’originale a les cheveux noirs mais j’ai voulu casser ce coté sombre et SM de la demoiselle et j’ai voulu lui mettre un peu plus en valeur, c’est pourquoi je les fait en blanc.


Au niveau de la tenue, la demoiselle porte une combinaison une pièce. Sur l’originale elle est noire en cuir, j’ai préféré la faire en bleu et matte. J’ai gardé la couleur rose des pistolets et je trouve que mes couleurs s’accordent plutôt bien. Elles donnent juste un coté plus doux à ma demoiselle. Le plus dur ont été les dorures tout au long de son corps et sur les pistolets car tout est fait à main levée et le temps de séchage est long.


Elle n’avait malheureusement pas de base et j’ai un peu galéré à la positionner. Du coup ma demoiselle est dans une position pas très naturelle puisqu’elle penche vers l’arrière. J’ai mis deux petites bases à chacun de ses pieds et je ne suis pas fière de ma finitions.


Globalement, j’ai surtout été surprise par sa grande taille. Elle est à l’échelle 1/6 et mesure 26,5 cm. Je pense que je ne ferai plus de Bayonneta, elle m’a un peu déçue et je pense que cela est due à sa taille. Après le kit était de bonne facture, je n’ai eu aucune retouche à faire dessus. Seul regret, la pose qui n’a pas été facile à mettre en place.