Synopsis: Kanu est une guerrière de l’institut Seito. Elle est amoureuse de son leader Ryuubi Gentoku. Elle est passionnée par les courses automobiles et médite beaucoup dans le temple de la ville ou elle a l’habitude d’aller combattre. C’est un personnage distant et solitaire, elle sourit très rarement et affiche souvent une expression mélancolique.

La demoiselle est présentée debout portant une sorte de kimono. Le haut de son kimono est enlevé et elle le porte à la main sur son épaule. Sa poitrine est caché par un bandeau. La pose est très dynamique, les effets de drapés sont bien réalisés.


Son visage est sérieux, son regard est dur. Un de ses yeux est caché par sa frange. Je n’ai pas eu trop de mal à faire le visage bien que son oeil était difficile à dessiner vu que la tête était accroché au buste et du coup, j’ai un peu lutter à dessiner à cause de son énorme poitrine.


Ses cheveux sont immenses et elle a pleins de petites mèches partout. Les mèches étaient plutôt bien découpées, je n’ai pas trop galéré à les poser. J’ai fait une couleur claire car je voulais tester des effets de reflets et je trouve que le rendu est assez sympathique.


Son corps est bien sculpté, ses formes sont généreuses. Mais qu’est ce que j’ai galéré avec sa jupe. Elle était très mal coupée, je n’était même pas sûre de réussir à la faire tenir. J’ai fait beaucoup de retouche dessus et c’est dommage car le reste de la figurine était plutôt bien finit. C’est pour cela que je l’ai peinte en noire, pour cacher un maximum la misère des retouches.


Coté chaussure, elle porte des petites chaussettes sous des tongs, je trouve cela mignon, car c’est typique japonais. Les finitions des pieds étaient correctes, je n’ai pas eu besoin de faire de retouche. Malheureusement, il n’y avait pas de base de fournit avec la figurine, j’en ai donc improvisé une, simple, noire pour mettre au mieux en avant ma demoiselle.Kanu Unchou.13

Globalement, je suis déçue par cette figurine. J’avais hâte de la faire, mais quand je l’ai commencé, j’avais juste hâte de m’en débarrasser. Et je pense que je n’ai jamais mis autant de temps à faire une figurine. J’y ai passé plus d’un mois. Les finitions étaient tellement moyennes que je n’ai eu aucun plaisir à la faire. C’est dommage, car en pvc, elle semblait parfaite et en GK, malheureusement ce n’était pas la même chose.